l'Ordre Monastique

Les carmélites tirent leur nom du mont Carmel à Jérusalem. Au début des années 1200, un groupe d’ermites s’est rassemblé sur la montagne en Terre Sainte pour rechercher Dieu, former une communauté et aider les pèlerins et les croisés. En 1247, les carmélites ont été reconnues par le pape comme un ordre mendiant. La règle des carmélites est basée sur des textes de la Bible. Au 13e siècle, les moines étaient appelés fratres barrati en raison de leur manteau rayé. Lors d’une réunion du chapitre en 1287 à Montpellier, en France, il a été décidé de remplacer le manteau rayé par un manteau blanc.

Carmélites déchaussées
Vers la fin du XVIe siècle, l’ordre a été divisé en deux catégories : les carmélites chaussées (calceati) et les carmélites déchaussées (discalceati). Les carmélites chaussées représentent une règle souple, tandis que les carmélites déchaussées suivent une direction stricte. Ils portent un habit brun avec une ceinture autour de la taille et, par-dessus, un long manteau blanc ouvert avec une épaulette et un capuchon.

Pourquoi les ecclésiastiques
fabriquent-ils du fromage ?

La plupart des ordres monastiques sont responsables de leur propre subsistance. Produire de la nourriture et des boissons pour leur propre consommation et pour les vendre est un moyen de soutenir le monastère. Les monastères sont également fiers de leur hospitalité, et rien ne dit mieux “bienvenue” que de servir du fromage artisanal, accompagné d’un verre de bière ou de vin !